La commune

Coin-sur-Seille est une commune de 334 habitants (2017) installée sur les coteaux de la rivière de la Seille. Le village s’étend sur 3,31 km², ses habitants sont les Cydogniennes et les Cydogniens.  La commune se situe à une vingtaine de minutes au sud de Metz et à 10 km au sud-est de Montigny-lès-Metz.

Histoire 

Il est probable qu’un camp romain ait été installé à Coin-sur-Seille.

C’est en 1404 que la première référence à Coin-sur-Seille apparaît. En 1480, le nom de la commune se retrouve sous l’orthographe Coing-sur-seille, lui donnant le sens de village où pousse les cognassiers.

Au Moyen-Âge, la commune dépendait du Pays Messin en l’Isle. La seigneurie de Coin-sur-Seille appartenait aux familles du paraige de Jurue à Metz dont les Drouin au XIIIème siècle. Elle fut le lieu de résidence d’une des plus célèbres familles de la région messine, la famille de GOURNAY.

Aujourd’hui propriété de la famille de CUREL, le château primitif avait été acquis par Thierry DE GOURNAY en 1563. Il a été reconstruit et remanié au cours des siècles, agrandi en 1861, occupé en 1870, 1914 et 1940. Il a été partiellement endommagé  lors des combats de la libération en 1944.

Faute de moyens, son propriétaire décida de ne pas faire de réparations et même de le détruire si bien qu’il n’en reste aujourd’hui que le mur de clôture, deux tours et la chapelle Saint-Laurent. Celle-ci, 1688, est ouverte au public une fois par an, pour la messe en l’honneur de Saint Laurent, patron des Cydogniens. L’académicien François de Curel repose dans la crypte de la chapelle.

Au cours des deux annexions allemandes (1871-1918 et 1940-1944), la commune portait le nom de Selzeck.

Jean-­Nicolas DESFORGES fut le 1er maire de COIN­-SUR-­SEILLE de 1792 à 1795.